Insub Meta Orchestra @ Strasbourg / Hall des chars

•novembre 9, 2011 • Laisser un commentaire

Vidéo réaliser par Eléonore Cheynet Novembre 2011

http://www.archive.org/flow/flowplayer.commercial-3.2.1.swf

KONZERT #2 – 29/09/2011 @ Stimultania

•septembre 21, 2011 • Laisser un commentaire

L’état latent initie le public à un concert de musique électro-acoustique à la galerie Stimultania, 33 rue Kageneck à Strasbourg. Dans le cadre du festival musika electronica, la scène locale en electronic se meut dans une ambiance colorée.

Daniel Dominguez
Christophe Grèzes
Svetlana Abracheva
Santiago Pinaud
Thierry Dorez
Claire Trouilloud
Yérri-Gaspar Hummel

2 séances
18h/20h

Daniel Dominguez Teruel
Christophe Grèzes / saxophone

« I was wondering how… »

Pour saxophone soprano et baryton, bande et électronique en temps réel.

La pièce résulte d’une réflexion sur la dualité. Avec l’idée d’obtenir un équilibre entre deux extrêmes complémentaires, l’exécutant devra lutter entre deux personnalités extrêmes pour arriver à cet équilibre. Ansi, le texte suivant a été établi:

“Parfois j’espère que je pourrais être dans un asile et être officiellement déclaré comme fou. Mais au lieu de ça, je dois perpétuellement me demander si je suis réellement en train de devenir fou, si je l’imagine juste, ou si j’ai perdu ma folie depuis bien longtemps. Par conséquent, je me demande où est le réel asile: Eux, à “l’intérieur”, ou Nous, à “l’extérieur”? Comment est-ce possible que toute l’humanité ne devienne pas folle? Peut-être est-ce déjà arrivé il y a fort longtemps, et nous nous imaginons avoir les choses sous contrôle. J’en arrive donc à me demander quel est le pire: avoir conscience d’être fou, ou l’illusion d’être en parfaite santé?”

Via un réseau, les différentes séquences de la partition sont affichées sur l’ordinateur de l’exécutant. En outre, les dispositifs de temps réel intéragiront avec lui via la camera “Microsoft Kinect”.

Svetlana Abracheva
1.       « Midnight Twinbridges »
Une mise en scène sonore  d’un paysage nocturne écrite  pour 2 marimbas, objets sonores, guitare, contrebasse, bande et diffusion sur 6 enceintes.
2.       « Solitude » – extrait de la création « Calligraphies sonores terrestres » .
Descriptif : Écrite pour piano préparé, bande, danses hybrides et vidéo

Santiago Pinaud
« ningun segun » 10′
Nourrit son expérience musicale en cultivant un regard transversale multiculturel, ses origines lui définisse recherche entre les différentes cultures percussives (Cuba, Colombie, Brésil).
« Les percussions africaines sur le territoire d’Amérique du sud et des caraïbes définit un héritage post-esclavagisme datant du XVIIe qu’il est intéressant de reconsidérer.
La formation de S. Pinaud lui permet une approche plurale de la question esthétique post-moderniste.
La pièce pour percussions latines et électronique « xxx » est une dialectique autour du jeu instrumentale en temps réel accompagné par bande électronique.
Régie S. Pinaud
Percussionniste Thierry Dorez

Claire Trouilloud / Yérri-Gaspar Hummel
Iguane 10′
Pièce pour Voix et électronique
⁃ Basé sur l’approche photographique intimiste de Lorena Morin (exposante de Stimultania en Septembre 2011), Iguane se prononce au contre pied du voyeurisme en exhibant l’invisible.
Le travail sur la voix creuse les 3 dimensions – improvisation – écriture – enregistrement. Le duo se frotte à l’aspect rugueux de la matière sonore tout en se définissant une trame poétique.

Invitation a participer au Grand orchestre d’improvisation INSUB META ORCHESTRA

•septembre 7, 2011 • Laisser un commentaire

Salut camarade musicien,

 

A l’occasion de la venue à Strasbourg de l’INSUB META ORCHESTRA le samedi 1 Octobre 2011 au Hall des Chars nous, LesEnfantsDeLaPluie te sollicitons pour participer à ce concert.

 

Qu’est ce que l’IMO?

L’IMO est un très grand ensemble d’improvisateurs, fondé en septembre 2010.

L’orchestre cherche à développer l’écoute et le jeu collectif, tant en improvisation libre que dirigée.
L’IMO est le reflet d’une scène musicale et d’un réseau de musiciens. ll est un espace d’échange et de partage.

 

Nos amis suisses de l’IMO ont prévu de venir à une vingtaine, nous compléterons l’orchestre avec une vingtaine de musiciens de Strasbourg et alentours.

 

Tous les types d’instruments sont les bienvenus, acoustiques ou électriques/électroniques. Si amplifié, le musicien devra être autonome, c’est à dire qu’il vient avec son ampli et son micro.

Une répétition/mise en place aura lieu dans l’après midi, le concert public se déroulera le soir même.

 

 

Pour en savoir plus sur l’IMO consulte ces liens :

 

 

Si tu es intéressé, réponds à ce mail en indiquant nom, instrument choisi, adresse mail, et n° de tél, la liste des participants locaux sera close le 22 septembre dernier délai.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Otto pour LEDLP

Mardi 27 Sept. _ La Perestroïka

•août 30, 2011 • Un commentaire

Mardi 27 Septembre 2011 / La PerestroIka  ( 2, rue Thiergarten )

à partir de 20h / Entrée Libre

Noise – Harsh – Experimentale Music 

UNAS ( 8-Bit Grindcore )

      http://www.unra.cn/ 

UNAS vient de la scène death métal (BloodyButchery, Florian Death). Son jeu de scène est absolument légendaire et jouissif. Sur un fond préprogrammé ultra-speed-métal-grind-

dégueulasse passé à la moulinette 8-bits midi d’une dictée magique modifée et pluggée en USB dans un vieil amstrad, il se déhanche et déchire ses beaux habits tout propres (slip inclu) et ses cordes vocales avec une générosité et un sourire qui feraient fondre les grands-mères les plus pudibondes. Si le Diable existe et qu’il habite UNAS, on peut légitimement se demander s’il est vraiment si mauvais qu’on le dit… 

OTTO VON RHINAU ( Harsh Noise )

      http://ottovonrhinau.blogspot.com/ 

Otto von Rhinau alias Keiji Katsuda., alias Mr Piggie Popp est né en Alsace (F) vers 1959. Il vit et travaille peu. Il entend mal de l’oreille gauche, et souffre d’un acouphène.

Selon certains d’ascendance allémanicomagyare, il se lance dans l’improvisation électronique vers 2006. S’autoproclamant petit Maître duntzenheimois de la première moitié du XXIe siècle, voire artiste de la médiocrité, il ne cesse de produire des œuvres branlantes, inintéressantes, vaguement humoristiques, généralement stupides mais toujours ancrées dans une critique radicale du système artistique. Depuis il a publié quelques morceaux, éructations musicales bruitistes et ready-made (prèts-faits) sonores.

Sa philosophie: libération sociale entière, opposition totale au joug capitaliste et marchand, et à son pendant, le mythe de la société de loisir. Alternatives, la jouissance et la gratuité, la libération artistique, et le refus de tout pouvoir hiérarchisé et de tout courant dominant .Otto von Rhinau propose de la musique contemporaine conceptuelle et parodique…La parodie est une exception au droit d’auteur, car c’est une de nos libertés, poils au nez. 

S.U.U.B.

      http://www.dogmazic.net/SUUB 

Le laboratoire de recherche et d’expérimentation en matière sonore

Le projet S.U.U.B est un projet dédiée à la création et à la recherche expérimentale en musiques électroniques. L’objectif est d’insérer au sein d’un collectif d’artistes dit « plasticiens » ou « performers », la pratique des plasticiens sonores ou « sound artists ». La création musicale électro-acoustique est aujourd’hui trop individualiste et confine les artistes dans leurs home-studio respectifs. Un des autres aspects du Laboratoire est d’ouvrir un lieu ou les praticiens puissent se rencontrer autour de leur médium, échanger, partager et créer a plusieurs. 
 

 

Circuit Bending – Electronic improvisation – Musique Concrète

•août 9, 2011 • Laisser un commentaire

Vendredi 30 Septembre 2011 / Salle des colonnes / La friche laiterie

à partir de 20h / 2 euros

Circuit Bending – Electronic improvisation – Musique Concrète 

 

Créé en 2001, H.A.K. Lo-Fi Record est un groupe à géométrie variable, plus raisonnablement autoproclamé « collectif ». Il réunit plus de 80 artistes internationaux. Les projets H.A.K. réunissent la plupart du temps autour d’une thématique et à travers des auto productions, des personnes de formations et de pratiques diverses ; leurs horizons différents ont pour intérêt commun les notions de son et d’espace.
C’est un label de musique indépendante, ainsi qu’un groupe de recherches sonores s’interrogeant à la fois sur les espaces sonores en terme d’urbanité ou d’installations plastiques, et sur les différentes manières de pratiquer le son aujourd’hui.

Jean Bender ( noise erroriste )

      audioblog.arteradio.com//Dead_Beat/ 

Jean Bender, après avoir bricolé moult jouets, détourné quelques composants, aura le plaisir de vous présenter son dernier set en devenir, basé sur l’utilisation de circuits logiques. 10011100111… Organisation désorganisée, confusion et surprise, on ne saura qui de la machine ou de la main aura le dernier mot. 

AxDELBOR VS DEAD_BEAT ( Duo )  

Instruments préparés, inventés ou détournés. Le duo officie depuis quelques dates maintenant, la base de leurs improvisations reste basé sur les phénomène d’entropie au cœur du circuit. 

Dada Blitz ( Blues Experimental )

      www.myspace.com/dadablitz 

Dada blitz est un duo électro-acoustique de deux multi-instrumentistes, les guitares, une flute traversière et d’autres objets sonore se succèdent dans de longues improvisations et accompagnent ponctuellement des textes poétiques scandés et chantés.

Insub Meta Orchestra performance

•août 9, 2011 • Laisser un commentaire

Samedi 01 Octobre 2011 / Salle des colonnes

à partir de 21h / 3 euros

                                          Grand Orchestre de musique Improvisée

L’orchestre vise à développer et explorer la pratique de l’improvisation collective, libre ou partiellement dirigée. il se situe dans la lignée des orchestres anglais (LIO, etc) et aborde les problématiques de l’improvisation issue du post-freejazz européen, de la musique contemporaine et électroacoustique, des techniques étendues et de la gestion de l’espace.
http://www.insubordinations.net/IMO.html

BUT

L’orchestre vise à développer et explorer la pratique de l’improvisation collective, libre ou partiellement dirigée. il se situe dans la lignée des orchestres anglais (LIO, etc) et aborde les problématiques de l’improvisation issue du post-freejazz européen, de la musique contemporaine et électroacoustique, des techniques étendues et de la gestion de l’espace.

il ne s’agit pas à proprement parler de l’orchestre du netlabel Insubordinations mais d’un processus créatif qui repose sur des principes communs à ce dernier; le travail en réseau, au-delà de limites géographiques fixes, et le partage des ressources et des idées. dans une précoccupation d’apprentissage et de dévellopement collectif de la musique improvisée, le partage d’expériences communes est essent! iel, l’IMO a pour but d’être une base de donnée vivante et mouvante des pratiques de l’improvisation où le copier-coller et la réappropriation vont de soit.  

DEROULEMENT

L’orchestre expérimente sans répétition, directement face au public. les musicien-ne-s se retrouvent quelques heures avant le concert pour se mettre en place et préparer les différentes parties de celui-ci. lors de chaque concert, un certain nombre personnes proposent des pièces (direction par gestes, concept, mode ou restriction de jeu, etc). les parties « dirigées » sont entrecoupées de parties d’improvisation totalement libre.  

PARTICIPATION

L’orchestre est ouvert à tous les musicien-ne-s pratiquant l’improvisation. nous encourageons les musicien-ne-s se sentant un peu éloigné en terme de style ou néophyte à venir écouter l’ orchestre en concert pour se rendre compte de quoi il ressort. les personnes intéressées par la direction peuvent envoyer une brève description de leurs idées pour qu’elles soient intégrées au programme à venir. nous allons aussi essayer de mettre en place un dictionnaire de gestes qui puisse être communs.

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.